Eden Torp

De 21Wiki

Les origines

Eden est un asperger attiré par l'argent. La chose est simple à comprendre mais pas pour lui. Il a toujours eu un don pour faire de l'argent. Enfant il vendait dans les couloirs aux yeux de tous des stylos dit "gadget"' 5$ qu'il achetait 1$. Il ne comprenait pas pourquoi il se faisait réprimander par ses professeurs qui prenait ça pour de l'arnaque. Eden comprit l'offre et la demande.

L'asperger le hante, longtemps refoulé il s'estimait normal c'était les autres qui étaient bizarres ; avec leurs "traditions", leur second degré et leur "bienséance". Car oui, Eden ne fonctionne pas de manière naturelle mais de manière machinale. Il a besoin qu'on lui explique les causes à effets pour qu'il comprenne qu'il fait du mal ou du bien.

Les expressions et le second degré sont ses pires ennemis, ils ne les comprends jamais, ce qui lui cause pas mal de soucis. Souvent seul, il remarque que les gens s'intéressent à lui seulement quand sa parle business. En effet, son spectre de l'autisme s'allège quand sa parle business, quand il y a de l'argent à la clef Eden est présent et prend même le devant sur des leaders nés.

Sur sa vingtaine sans diplôme en poche, Eden s'oriente vers le commerce un domaine qu'il connait. "Je ne vends pas un objet ou un bien mais une histoire " tel est son crédo. Il s'associe avec un ancien étudiant de son ancienne promo pour monter une micro-entreprise sur laquelle en quelques années ils amassent un petite fortune. Eden est le commercial, celui qui finit le travail. Son acolyte est charmeur, éloquent et est considéré comme un beau garçon. C'est ce dernier qui va chercher les prospects. Leur aventure n'est qu'intérêt pour le collègue d'Eden, mais pour Eden c'est bien plus qu'un travail qui rapporte. Certes, il amassait de l'argent mais il se sentait vivant et considéré comme quelqu'un de " normal ". Tout fonctionne bien, trop bien.

À ses 26 ans pour son anniversaire, il attendait comme tout le monde ses amis... enfin son "ami". Qui avait prit l'habitude d'offrir au moins un petit gâteau sur lequel il y avait toujours une bougie qu'Eden devait souffler sans savoir pourquoi. Mais ce petit rituel plaisait à Eden car tout le monde faisait ça. Sauf que ce jour là, personne n'était présent. Eden bougon rentre dans son local. Rien, plus d'ordinateur, plus de coffre fort, plus de téléphone. Juste un homme d'entretien qui passait le balais. "Monsieur, veuillez sortir je prépare la vente du local, à moins que vous vouliez l'acheter... Non ? Sortez maintenant vous n'avez rien à faire là ! " Ce sera son dernier souvenir de cet endroit sacré pour Eden. Dans la foulée il a compris qu'il venait de se faire rouler ( une expression qu'Eden a compris sans l'aide de personne ). Fou de rage il tente d'appeler son acolyte, trois tonalités, pas de réponse. Un regard sur son compte bancaire, plus rien, il s'empêche d'appeler sa femme, rien. Il n'en avait pas, il pensait que ça serait comme dans les films, mais non.

Ce jour là Eden comprit que le business c'est le business et s'est promit de retrouvé son ancien compère et lui faire payer coûte que coûte la trahison qu'il venait de subir. La notion de légale et légitime disparait aux yeux d'Eden.

Intiment convaincu, il voulait retrouver l'argent perdu de n'importe quelle manière mais aussi il voulait retrouver des personnes de confiance, se sentir de nouveau normal mais surtout acquérir le plus de pouvoir possible pour façonner le monde tel qu'il le voit.

Après la vente de son logement Eden Torp décide de prendre un billet pour Los Santos, lieu où tout peut exister. Pour refaire fortune et faire payer à la société ce qu'il a subit durant 27 ans.

L'aventure à San Andreas

En arrivant sur l'île Eden retourne rapidement à la criminalité. Il fait la rencontre de Dan Davies et rejoint son groupe de Petites mains. Lorsque celui-ci part dans un gang le petit groupe se dissout. Eden essai alors de se faire de l'argent en travaillant au Vignoble. Plus tard, il fera la rencontre de Francis et Jean, ils envisagent de faire de la criminalité ensemble.

Anecdotes

Galerie